La Guerre des Clans : La séparation.
Toi aussi, tu viens de découvrir ces territoires sauvage et tu as envie de venir, n'es-ce pas ?

Sur ce forum original, tu peux incarner jusqu'à cinq chats dès le début de ta partie. Accumule les Kitten Points en étant très actif et débloques en de plus en plus !
Viens vite nous rejoindre !


Plusieurs Clans (RPG) de chats. Incarne un chat de ton choix !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
La Séparation.
avatar
Messages : 905
Date d'inscription : 07/10/2013
Localisation : Quelque part, dans l'ombre, en train de t'épier ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La Séparation. Dim 17 Nov - 16:44
La fanfic' que je vais faire sera l'histoire des Clans, du forum. J'utiliserais mes chats et vos chats comme personnages de ce récit.
         Pour les commentaire, je vais poster un autre sujet, le voudrais garder celui-là "propre". [ici]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 905
Date d'inscription : 07/10/2013
Localisation : Quelque part, dans l'ombre, en train de t'épier ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Séparation. Lun 18 Nov - 17:54
Chapitre I : Un mauvais pressentiment .

Cœur Brisé s’agitait dans son sommeil.
Les deux blaireaux allaient entrer dans la pouponnière. La chatte écaille savait que Perle d’Argent y était. Elle allait bientôt mettre bas et n’était pas en état de se défendre. Cette scène, la vieille chatte la connaissait trop bien. Elle entendit son cri « Nuage Gris !! Non !! ». Le chat gris n’y prêta pas attention. Tous deux allaient normalement bientôt devenir guerriers, et il voulait montrer sa valeur. Il bondit sur un des blaireaux et s’accrocha à son dos. Mais le blaireau, d’un coup de reins, l’envoya plus loin. Nuage d’écaille se précipita vers lui, mais le blaireau fut plus rapide et s’interposa entre eux.
Du coin de l’œil, elle vit Étoile de Feu et d’autres chats qui griffaient l’autre en l’attaquant de partout à la fois pour l’empêcher d’entrer dans la pouponnière. Nuage Gris gisait au sol, sonné. Le blaireau qu’il avait attaqué chargeait sur le chat gris. Nuage d’Écaille n’eut pas le temps de freiner et se cogna dans le carnassier. Il lui mit un coup de patte et s’intéressa à l’autre apprenti. Nuage Gris se releva, bondit et lacéra le dos du blaireau, qui était maintenant fou furieux. Dans un accès de rage , il éventra le pauvre apprenti.
Nuage d’Écaille devient folle, elle aussi. Elle se glissa sous le blaireau et lui laboura le ventre. Elle aimait Nuage Gris d’un amour sans bornes. Toute la tristesse et la haine envers ce blaireau lui donna une force dont elle ne se serait pas crue capable. Elle fut bientôt couverte de sang. Le blaireau, déjà affaibli par ses blessures au dos, ne comprit pas tout de suite comment l’attaquer. L’apprentie, toujours enragée, fini par l’éventrer. Les tripes, le sang et le blaireau tout entier lui tombèrent dessus.
Les autres chats avaient tué le blaireau qui s’attaquait à la pouponnière.. La lutte était finie. Étoile de Feu ne compris pas comment le blaireau était mort. Il regarda le corps de Nuage Gris qui gisait au sol. Il n’y avait plus d’espoir pour lui. Mais où était Nuage d’Écaille ? Le chef était sûr de l’avoir vue, et elle n’était pas en patrouille ... Il s’approcha de corps du blaireau. Il vit soudain quelque chose bouger ... Nuage d’Écaille apparût, chancelante et couverte de sang. Sans voir le chef, elle se dirigea vers le cadavre de Nuage Gris, s’allongea et pleura toutes les larmes de son corps.


La chatte écaille se réveilla brusquement. Ce rêve avait ranimé en elle la tristesse de la mort de Nuage Gris. Cœur Brisé regarda autour d’elle, mais elle était seule dans la tanière réservée aux anciens, pas de compagnon pour la rassurer, pas d’amis non plus ... L’année de sa naissance, quatre portées étaient nées : celle d’Étoile d’Or, celle de Queue Tigrée, celle de Nuage Gris et la sienne. Le mal vert avait emporté presque tous les chatons et quelques adultes. Puis, pendant plusieurs années, les saisons étaient rudes : hivers très froid et beaucoup de neige, étés très chauds et secs ... Très peu de portées sont naquirent ces années-là, et celles qui naissaient survivaient rarement.
Cœur Brisé se leva et s’étira, son arthrose la faisait moins souffrir ces derniers temps. Elle sortit de la tanière et fut éblouie par le soleil. Même si la neige avait fondu peu de temps auparavant, c’était la première fois de la saison qu’il brillait si fort. Etoile d’Or attendait les chats de la patrouille de chasse devant la sortie du Clan. Elle le salua mais se dirigea vers la tanière du guérisseur.
« Bonjour Queue Tigrée !
- Bonjour Cœur Brisé. »
L’ancienne lui raconta son rêve, qu’elle avait déjà fait peu de temps avant la découverte d’un groupe de renards sur le territoire, qui avait failli se finir en drame.
« J’ai bien peur que ce soit un mauvais présage, Cœur Brisé. J’ai moi-même fait un rêve étrange cette nuit. J’étais dans la forêt et une voix me murmurait des paroles incompréhensibles, qui doivent être une annonce de danger. Malheureusement, je n’ai aucune idée de ce qui nous menace ... »

Cœur Brisé sortit, l’air mélancolique, comme à son habitude. Rien d’anormal dans le Clan pourtant ... Griffes de Bronze et Griffes d’Argent discutaient ; Griffes de Platine bavardait avec Mare Tranquille ; Etoile d’Or sortait du Clan, probablement précédé par les deux autres chats de la patrouille de chasse ... Pourtant, l’ancienne sentait qu’une menace, qu’elle ne parvenait à définir, risquait de rompre cet équilibre instable, qu’Étoile d’Or, comme ses prédécesseurs, tentait de maintenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 905
Date d'inscription : 07/10/2013
Localisation : Quelque part, dans l'ombre, en train de t'épier ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Séparation. Mar 8 Avr - 21:09
Chapitre II : Petits problèmes et début des gros
 
               Le lendemain, Cœur Brisé s’éveilla, puis sortit de la tanière.
               Le soleil était quelque peu voilé de nuages blancs, mais il faisait quand même bon. Elle sourit en voyant Nuage de Mousse, Nuage de Coton et Nuage de Loutre jouer à se bagarrer. La chatte écaille s’assit pour observer le Clan, un de ses occupations favorites depuis qu’elle était devenue une ancienne. Assise devant la tanière réservé aux anciens, qu’elle occupait seule, Cœur Brisé vit Etoile d’Or sortir de sa tanière et s’étirer. Malgré l’adoucissement de ses rhumatismes au printemps, ce fut d’un pas un peu raide qu’elle s’approcha de son ami. Ils se saluèrent.
               Il sembla brusquement plonger dans ses pensées, donc la chatte écaille s’assit près de lui et commença à faire sa toilette, attendant de savoir s’il voulait lui confier une petite mission. En effet, le chef lui demandait d’aller porter un message ou poser une question à l’un ou l’autre membre du Clan, surtout que ses lieutenants prenaient part à beaucoup de patrouilles. Le chat blanc fixait le sol, puis il releva la tête au passage de Griffes de Platine, une de ses lieutenants.
               « Ah ! Griffes de Platine, je voudrais que tu emmènes Nuage de Coton et Comète de Minuit en patrouille de chasse dès maintenant. »
               La chatte lui sourit et partit en trottinant vers les apprentis. Puis, suivie de Nuage de Coton, elle alla chercher Comète de Minuit qui sortait tout juste de la tanière des guerriers. Les trois chats partirent dans la forêt.
               Griffes de Bronze et Griffes d’Argent approchèrent.
               « Etoile d’Or, nous voudrions faire une patrouille autour du territoire », miaula Griffes de Bronze.
               Le chat blanc accepta d’un signe de tête et les deux autres lieutenants se dirigèrent vers la sortie du camp.
               Voyant qu’Etoile d’Or ne semblait pas avoir de mission à lui confier, l’ancienne frotta doucement son pelage contre celui de son ami, puis s’éloigna pour revenir à son poste d’observation, devant la tanière des anciens. Le camp s’éveillait doucement.
               Cœur de Pluie et Rivière Brisée sortirent de la tanière des guerriers en même temps que Mare Tranquille de la pouponnière. Les deux guerrières se dirigèrent vers la reine, puis se mirent à bavarder. Nuage de Loutre et Nuage de Mousse se levèrent pour bavarder avec elles.
               Queue Tigrée et Papillon Cendré sortirent de la tanière des guérisseurs.
La chatte grise s’approcha de l’ancienne en portant un cataplasme de vigne sauvage. Depuis quelques lunes, c’était la jeune guérisseuse qui lui apportait tous les deux jours ou plus selon le besoin un soin pour ses rhumatismes. Queue Tigrée lui avait confié la mission de s’occuper de ses douleurs, plus fréquentes que celles d’Etoile d’Or.
L’ancienne l’accueillit avec un grand sourire : elle aimait la compagnie de Papillon Cendré. La chatte grise lui posa les cataplasmes, puis retourna vers son mentor, qui l’avait appelée.
« Papillon Cendré, tu as vu qu’il ne restait presque plus de vigne vierge », commença Queue Tigrée
La jeune chatte hocha la tête.
« Il ne reste presque plus de toiles d’araignées ni de feuilles de soucis. Vas en chercher s’il-te-plaît. »
Elle sourit, puis sortit du camp en trottinant. L’ancienne la regarda s’éloigner, puis reporta son attention sur les groupes. Cœur de Pluie, Rivière Brisée, Mare Tranquille, Nuage de Mousse et Nuage de Loutre discutaient. Elle savait que Coup de Tonnerre, Pétale de Sureau et Lame de Silex dormaient, car ils venaient de rentrer de la patrouille de nuit aux frontières du Clan qu’ils avaient assurée.
Le Clan n’avait pas de voisins. Son territoire était défini, mais les patrouilles étaient peu fréquentes car peu de chats vivaient dans les alentours. Il y avait bien quelques solitaires, mais ils ne venaient jamais sur le territoire du Clan, et le Clan ne venait jamais sur leurs territoires.
L’ancienne devina qu’il réfléchissait à une patrouille de chasse. Elles étaient très fréquentes car le Clan était très nombreux, et une ou deux patrouilles par jour ne suffisaient pas à nourrir tous les chats. Il devait aussi réfléchir à l’entraînement des apprentis.
Nuage de Coton était en patrouille, il restait Nuage de Colombe, Nuage de Pie, Nuage de Loutre, Nuage de Ronce et Nuage de Mousse. Leurs mentors étaient disponibles, mais peut-être que certains d’entre eux devraient assurer une patrouille.
Le chef s’approcha de l’ancienne.
« Cœur Brisé, vas voir Nuage de Mousse, Nuage de Colombe, Nuage de Loutre et Nuage de Pie et dis leur de me rejoindre avec leurs mentors. »
L’ancienne lui sourit et commença par informer Nuage de Loutre et Nuage de Mousse qui entrèrent tous les deux dans la tanière des apprentis pour réveiller Nuage de Pie et Nuage de Colombe, tandis que la chatte écaille allait réveiller les quatre mentors.
Sa petite sœur, Pelage Enflammé, fit mine de lui sauter dessus. Tous les cinq sortirent de la tanière pour rejoindre les apprentis qui faisaient un tas en plein milieu du camp. Les mentors rajoutés, un gros tas de chats attendaient dans le camp.
« Allez vous entraîner », leur dit le chef.
Les huit chats sortirent du camp en trottinant.
 
Quelques minutes plus tard, tous les chats disponibles s’étaient rassemblés dans le camp, en groupes de bavardage. Etoile d’Or prit la parole :
« Tempête de Neige, Plume Noire et Nuage de Ronce, allez vérifier que les renards aperçus la dernière fois sont bien partis. Echo du Crépuscule, Griffes d’Ambre, Nuit Tombante et Tempête de Feu : une patrouille de chasse et Cœur Noir, Pelage de Diamant, Cœur de Granit et moi : une autre patrouille de chasse. »
Tous les chats désignés partirent. Dans le camp, il ne restait que Mare Tranquille, avec l’impossibilité de se déplacer, les trois chats de la patrouille de nuit morts de fatigue, Plume de Crécerelle et Cœur Brisé. L’ancienne solitaire frissonna : il y avait peu de guerriers « valides ». Elle bavarda avec Plume de Crécerelle.
Au bout d’un temps, elles entendirent un bruit de course. Les deux femelles s’approchèrent de l’entrée du camp : le chat semblait seul. Avant même de reconnaître son odeur, elles virent Nuage de Ronce faire un dérapage pour s’arrêter. Il avait une épaule qui saignait. Son regard était terrorisé.
« Des renards … attaqué … Plume …. Tempête … » haleta-t-il

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 905
Date d'inscription : 07/10/2013
Localisation : Quelque part, dans l'ombre, en train de t'épier ...
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Séparation. Dim 6 Juil - 11:03
Chapitre III : Les renards

« Des renards … attaqué … Plume … Tempête … » haleta Nuage de Ronce.
Cœur Brisé fut la première à réagir :
« Plume de Crécerelle, il faut y aller ! Emmènes-nous, s’il te plaît Nuage de Ronce.
- Mais ! Tu es une ancienne ! miaula Plume de Crécelle, les yeux écarquillés.
- Et alors ? Je peux encore me battre quand il le faut », lui rétorqua la chatte écaille.
La chatte brune acquiesça, et les deux chattes suivirent l’apprenti au galop.
Tempête de Neige se battait férocement contre un renard. De la rage et de la détermination brillaient dans ses yeux. Du sang plein la fourrure, elle attaquait sans relâche. Son pelage blanc était couvert de poussière. Plume Noire gisait au sol. L’apprenti et la guerrière se jetèrent dans la bagarre sans hésitation, tandis que l’ancienne courrait vers le corps de la noire.
Elle respirait encore, mais avait perdu connaissance, et était couverte de poussière et de sang. Cœur Brisé fit une rapide prière au Clan des Etoiles et se tourna vers le combat. Plume de Crécerelle avait pris la relève et griffait le museau du renard, tandis que l’apprenti lui mordit les pattes arrières. Bientôt, le renard battit en retraite, s’enfonçant dans la forêt. Les trois combattants reprenaient leur souffle.
Tempête de Neige fut la première à s’approcher de Plume Noire.
« Clan des Étoiles, non, miaula doucement la blanche, tandis que la tristesse voilait son regard.
- Il faut l’amener à Queue Tigrée, lui répondit doucement l’ancienne. Venez, miaula-t-elle pour tous, il faut que vous alliez chez le guérisseur. »
Tempête de Neige se pencha pour prendre son amie par la peau de cou, mais Cœur Brisé la poussa du museau et s’en chargea. Plume de Crécerelle aida la blanche à marcher. Nuage de Ronce titubait légèrement, affaibli par son aller-retour et le combat. La chatte écaille marcha devant, portant la jeune guerrière qui traînait entre ses pattes.

La petite troupe arriva au camp. Papillon Cendré bavardait avec Tempête de Feu et Nuit Tombante. Griffes d’Ambre et Écho du Crépuscule bavardaient devant la tanière des guerriers. La rousse fut la première à apercevoir la petite troupe et poussa un cri perçant en voyant l’état de sa sœur, puis se précipita vers le groupe.
« Tempête de Feu ! Du calme, elle ne va pas mourir ! Laisses-la aller voir Queue Tigrée ! » Miaula l’ancienne légèrement sèchement, le seul moyen de se faire un minimum obéir de la rousse.
Elle s’écarta du chemin, tandis que Papillon Cendré allait prévenir le guérisseur. Cœur Brisé portant Plume Noire en tête, les cinq chats entrèrent dans la tanière. Queue Tigrée sortait un tas de feuilles et son apprentie des boules de mousse, qu’elle courut mouiller. Serre de Faucon rassemblait des feuilles pour faire des litières pour les blessés. L’ancienne étendit Plume Noire dans celle qui était prête.
« Cœur Brisé, tu es blessée ? miaula le guérisseur
- Non. Mais Plume Noire, Tempête de Neige, Nuage de Ronce et Plume de Crécerelle le sont.
- Parfait, tu vas pouvoir nous aider. Des renards, c’est ça ?
- Exact.
- Il faudrait que tu t’occupes des litières pour que Serre de Faucon puisse m’assister. Si besoin, demandes à un autre chat de t’aider.
- Bien. Tempête de Feu ?
- Très bien, ça l’occupera. »
L’ancienne sortit de la tanière.
« Tempête de Feu, viens ! »
La rousse suivit Cœur Brisé, qui sortit du camp pour ramasser des feuilles mortes les plus sèches possibles. Les deux femelles revinrent en courant, chargées de feuilles. Elles entrèrent dans la tanière. Tempête de Neige était déjà allongée dans une deuxième litière. Papillon Cendré lui nettoyait la poussière et le sang séché avec les boules de mousse, pour que les blessures ne soient pas salies. Queue Tigrée était penché sur Plume Noire en mâchant des herbes et poussait des petits grognements à chaque nouvelle blessure qu’il voyait. Serre de Faucon continuait à s’occuper des litières. L’ancienne posa son chargement.
« Vas voir Queue Tigrée faire des tâches que nous ne pouvons pas faire.
- Merci, miaula le chat brun
- Je peux vous aider ? demanda Plume de Crécerelle, qui s’était approchée.
- Non, voyons ! Tempête de Feu, fais une litière pour Nuage de Ronce, il est épuisé. »
La rouquine acquiesça et posa ses feuilles. Rapidement, les deux femelles avaient fait deux litières confortables. L’apprenti et la guerrière s’allongèrent. Queue Tigrée avait visiblement fait passer le mot qu’ils avaient aujourd’hui deux nouvelles assistantes, car Papillon Cendré demanda à Tempête de Feu d’aller lui mouiller d’autres boules de mousse.
« Cœur Brisé, as-tu déjà ramassé des toiles d’araignée ? demanda Serre de Faucon de son ton mi-respectueux mi-hautain.
- Oui.
- Vas en chercher, alors.
- D’accord. »
L’ancienne sortit de nouveau du camp en courant. Elle enroula le plus vite possible des toiles d’araignées autour de ses pattes. Après en avoir une quantité suffisante, elle rentra. Dans la tanière, on s’activait. Le guérisseur et les deux apprentis s’occupaient chacun d’un blessé : Queue Tigrée de Tempête de Neige, Papillon Cendré de Nuage de Ronce et Serre de Faucon de Plume de Crécerelle. L’ancienne remarqua directement que Plume Noire était presque recouverte de toiles d’araignées. Elle grimaça : il lui semblait que la guerrière noire était gravement touchée. Tempête de Feu arriva peu après, quelques proies dans la gueule. Papillon Cendré prit la parole.
« Cœur Brisé, apportes-moi quelques toiles, s’il te plaît. Tempête de Feu, ça t’embêterait de prémâcher une souris pour Nuage de Ronce ?
- D’accord, répondit la rousse, qui s’allongea dans un coin pour s’occuper de la souris.
- J’arrive, miaula l’ancienne en approchant.
- Tu m’en donnera après », ajouta le guérisseur.
La chatte écaille s’approcha de l’apprentie guérisseuse, qui la débarrassa d’une partie des toiles d’araignées, puis de Queue Tigrée qui fit de même.
« Cœur Brisé, tu pourrais faire pareil que Tempête de Feu pour Tempête de Neige ?
- Bien sûr. »
Elle s’allongea à côté de la rouquine qui mâchait nerveusement la souris.
« N’aie pas peur, ta sœur s’en sortira, miaula doucement l’ancienne en s’approchant.
- Tu crois ? lui répondit Tempête de Feu dans un miaulement où perçait l’angoisse.
- J’en suis sûre »
Cœur Brisé la lécha entre les oreilles pour la rassurer, avant de commencer à mâcher un campagnol. Chacune recrachait la chair dans une large feuille, qu’elles traînèrent à Nuage de Ronce et à Tempête de Neige. Les deux blessés mangèrent un peu avant de s’endormir. La rousse observait sa sœur. Queue Tigrée la regarda avec une certaine bienveillance et lui fit un petit signe de la queue. Elle s’approcha et se coucha contre la blanche. Le guérisseur et ses deux apprentis retournèrent alors voir la guerrière noire, toujours inconsciente.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Séparation.
Revenir en haut Aller en bas
La Séparation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Séparation listes d'armée et tactica
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.
» Préparation suspensions
» [RP] Préparation de la Messe du 15/02
» Barre de Séparation entre la signa' et le message

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans : La séparation. :: Archives :: Hors RPG :: Coin des artistes :: Fanfic's-